Grand Satan et le paralytique

Francophones – faites attention! This is a hillarious story by a Belgian writer, DDL: The Great Satan and the paralyzed man. During a recent visit to Togo, DDL was apparently inspired by a story in the news about an incident between Satan and a pastor who was trying to destroy him (it?). Kagni Alem, a Togolese blogger based in France, posted this story (HT GVO). Here is a excerpt – Satan has arrived and everyone runs away – almost everyone …

Les croyants, donc, décampent au galop, à tire d’aile, comme si on leur avait administré un lavement avec une grosse poire en caoutchouc rouge enfoncée profondément dans l’anus… et qu’on leur avait « injecté » de l’eau savonneuse… ou un liquide à base d’ail, de gingembre et de piment…

Ils abandonnent sur place leur « berger »… tétanisé, gueule grande ouverte comme un canard migrateur qui, suite à une erreur de pilotage ou de navigation, se retrouverait au beau milieu d’un tempête de sable, dans une région désertique du nord du Burkina-Faso… aveugle, aphone, coi, figé, stupéfié, annihilé, décomposé, incapable de bouger et de produire un seul son… et, surtout, de comprendre ce qui lui arrive…


Ils abandonnent aussi un musicien… atteint peut-être de poliomyélite, paralysé des deux jambes (pour avoir commis quel gros péché ? dont il cherche à présent à se décrapouiller ? … ou qu’il voudrait bien revendre ou refiler à quelqu’un d’autre pour en être débarrassé ? … mais, jusqu’à présent, personne n’a jamais voulu lui racheter son péché… ni même le recevoir en cadeau…) et assis sur une chaise roulante brinquebalante, à trois roues… et qui était le « soliste » et le leader du groupe de batteurs de tamtam « accompagnant » les prières des fidèles jusqu’au ciel… et jusqu’en enfer… et qui avait de bras très « gonflés » et très athlétiques et des mains très larges et très musculeuses… à force de se déplacer en se servant de ses seuls biscoteaux dans le « deux pièces », salon-TV Zion (Ibos films !) et chambre à coucher-Sports FM (on peut être handicapé, adorer Grand Dieu et aimer le foot, non ?), qui lui tient lieu de logement et de faire avancer son tricycle en pédalant, pédalant, pédalant avec les paluches… et qui jouait puissamment du grand tambour et… avait bu, comme il se doit, deux ou trois mesures de sodabi… ou, peut-être même, bien davantage et… était particulièrement inspiré par l’alcool, les noix de kola, le chanvre indien et le Saint-Esprit et… ne voyait plus rien et… n’entendait plus rien et… continuait de taper, taper, taper, taper, taper, tapoter, tapoter, tapoter, tapoter, tapoter, taper, taper, taper, taper, taper, tapoter, tapoter, tapoter, tapoter, tapoter, taper, taper, taper, taper, taper, tapoter, taper, tapoter, taper, tapoter, taper, tapoter, taper, tapoter, taper de toutes ses forces, avec beaucoup de conviction, sur son instrument… plissant le front, fermant les yeux, se mordant la lèvre inférieure…

Grand Satan et le paralytique

Leave a Reply

NOTE: Only comments with no hyperlinks will be posted immmediately.

Security code: